Qui paye la recherche de fuite d’eau

Qui paye la recherche de fuite d’eau ?

Astuce Conseil

Une fuite d’eau est un souci qui peut arriver à n’importe quel moment. C’est l’une des principales causes d’inondation et de l’augmentation subite du montant de la facture d’eau. Une fuite peut avoir de nombreuses conséquences aussi bien sur la santé que sur le bon fonctionnement des équipements ou meubles de la maison.

Cela entraine généralement la présence de moisissures, des remontées capillaires, des cloques de peinture, des auréoles au plafond, des soucis d’étanchéité, le salpêtre. C’est également l’une des causes problèmes respiratoires, des éruptions cutanées, de la rhinite allergie et autres. Face à ce genre de situation, il faut se lancer rapidement dans les travaux de recherche de fuite d’eau. Mais, quelles sont les personnes en charge des travaux ?

Recherche de fuite d’eau, qui paye : locataire, propriétaire ou assurance ?

Les personnes en charge des travaux de recherche de fuite d’eau Paris 13 dépend de plusieurs et différents critères non négligeables. Il est important d’avoir une idée de l’origine et responsable de la fuite afin de déterminer ceux qui doivent s’acquitter des frais de réparation ainsi que de recherche de fuite d’eau.

Le cas du propriétaire ou syndic de copropriété

Si l’origine de la fuite d’eau se détermine au niveau des parties communes. Dans ce cas, c’est le propriétaire ou syndic de copropriété qui doit faire appel aux professionnels pour effectuer la recherche de fuite d’eau dans les plus brefs délais. En effet, le propriétaire est responsable des parties communes d’un immeuble comme les canalisations encastrées, par exemple.

Le cas du propriétaire

En ce qui concerne une fuite d’eau survenant dans les parties privatives.Dans ce cas, c’est le propriétaire qui doit prendre en charge tous les frais de recherche de fuite. Ce dernier doit contacter immédiatement les plombiers aguerris en la matière pour trouver la source exacte des dégâts des eaux. Il est à noter que les plombiers professionnels ont toutes les compétences et le savoir-faire pour détecter la moindre fuite d’eau dans un appartement. Ces derniers utilisent des matériels à la pointe de la technologie comme l’ultrason, le gaz traceur, la caméra vidéo, le fumigène, la thermographie infrarouge, la fluorescéine ou gaz traceur. Ces outils sont utilisés dans le cadre de recherche de fuite non destructive.

Le cas du locataire

Si la fuite est causée par un mauvais ou manque d’entretien de la part du locataire. Dans ce cas, ce dernier est en charge des frais de la recherche de fuite. C’est par exemple le cas d’un joint abîmé à la suite d’une utilisation abusive, ou une négligence de fuite d’eau dans les toilettes et autres. Si la fuite provient de l’appartement du voisin, dans ce cas, le locataire doit aviser l’assureur pour prise en charge de la détection de fuite et ce, à l’amiable.

Le cas de l’assurance

Dans certains cas, c’est l’assureur qui paye les frais de détection de fuite d’eau dans l’appartement. C’est notamment le cas d’une infiltration d’eau du à un manque d’étanchéité ou une catastrophe naturelle. Dans ce cas, l’assureur va envoyer rapidement un plombier pour la recherche de fuite d’eau. Ce dernier va faire un constat des dégâts d’eau et envoyer un courrier directement à la compagnie d’assurance pour indemniser le sinistré.

En résumé

En fonction de l’importance de la fuite et de la responsabilité de chaque personne. Le locataire, le propriétaire, le syndic de copropriété, l’assureur peut payer les frais de recherche de fuite d’eau dans un appartement. Dans tous les cas, seul un bon plombier peut désigner les responsables du sinistre

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *