Installer un poêle : ce qu’il faut savoir

Astuce Conseil

Il y a beaucoup de choses à prendre en compte lors du choix d’un poêle pour votre maison. Par exemple et avant d’opter pour un poêle à bois, il est essentiel de déterminer si vous disposez d’un approvisionnement en bois de chauffage facilement et localement. Avant tout achat, nous vous recommandons de demander conseil à votre revendeur local qui pourra vous guider dans la bonne direction.

Comment Choisir son poêle ?

Vous pouvez choisir de planifier l’année à venir et d’acheter des bûches pour les faire sécher à l’air libre, ce qui vous apportera heureusement des avantages en termes de coûts, mais pour ce faire, vous aurez besoin d’un magasin de bûches, de préférence à proximité de la maison.

Si vous n’êtes pas en mesure de trouver un bon fournisseur fiable ou si vous manquez d’espace pour assaisonner et/ou stocker du bois, un poêle multicombustible pourrait être une très bonne idée ; il permet de brûler des combustibles solides tels que de l’anthracite sans fumée, de la tourbe ou des briquettes de gazon, ainsi que du bois.

Il existe une différence essentielle entre les modes de combustion de ces combustibles ; alors que le bois brûle mieux sur un lit de cendres avec de l’air circulant au-dessus, à l’inverse, les combustibles solides nécessitent de l’air circulant en dessous. Les poêles multicombustibles sont conçus pour ces deux tâches, bien que certains poêles à bois puissent être spécifiés avec une grille amovible pour la combustion de combustibles solides.

Un poêle dans le salon

Pour beaucoup, une nuit parfaite à la maison implique des soirées douillettes, lovées sur le canapé, devant un feu de cheminée. C’est une idée irrésistible, surtout lorsque l’hiver s’installe et que les jours se refroidissent. Combiné à des canapés moelleux, des coussins moelleux et vos proches préférés, rien ne vaut la chaleur d’un poele orleans allumé à la fin d’une longue journée.

C’est pourquoi avoir un poêle à bois, multicombustible ou à gaz qui se dresse fièrement dans le salon est un choix que peu de gens regrettent. Cependant, si vous envisagez de faire de même, il est important de réfléchir à son fonctionnement et à son aspect avant d’introduire un poêle dans votre espace de vie.

Installation

Premièrement, avez-vous déjà une cheminée dans votre salon, et y a-t-il une cheminée attenante ? Si la cheminée est ancienne ou n’a pas été allumée depuis un certain temps, elle devra probablement être remise en service. Vous devez également ramoner la cheminée avant l’installation et vérifier son intégrité structurelle : absence de fissures et de blocages, par exemple.

Si vous avez l’intention d’installer le poêle en remplacement direct d’un feu ouvert, nous vous conseillons toujours de faire ramoner la cheminée un mois après l’installation pour éliminer toute chute de suie qui aurait pu se produire en raison des différences de combustion entre le poêle et le feu ouvert. Nous vous recommandons également vivement de revêtir votre cheminée existante d’un revêtement flexible de bonne qualité de type 316, qui durera des décennies et éliminera la possibilité que les produits de combustion s’infiltrent à travers une cheminée en briques en cours de détérioration.

Cependant, en plus de vous donner un usage pratique pour un élément original, restaurer une cheminée à son ancienne gloire avec un poêle peut ajouter une valeur significative à votre maison.

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *