Guide Dépannage

Serrure qui se bloque : que faire ?

Il arrive que le simple fait d’insérer ou de retirer une clé relève de l’impossible. Ou alors, c’est au moment de tourner votre clé que vous rencontrez d’énormes difficultés. Dans ces cas, il est évident que la serrure est bloquée. Avant de chercher les solutions adéquates, commencez par identifier les origines de votre problème. Nous vous proposons de ce fait des informations complètes sur la problématique et les options à envisager pour en venir à bout. Suivez le guide !

Pourquoi une serrure se bloque-t-elle ?

Lorsqu’une serrure se bloque, c’est généralement le cylindre qui subit un dysfonctionnement. Les goupilles sont positionnées de sorte à bloquer le rotor. Voilà pourquoi la clé ne trouve pas son propre chemin. Dans d’autres cas, les goupilles sont carrément détériorées. La vétusté et le manque d’entretien sont en cause dans la plupart des cas. Il vous devient alors impossible de verrouiller/déverrouiller la serrure.

Quelles peuvent être les causes d’une serrure grippée ?

Il ne suffit pas de savoir quelle partie de la serrure est endommagée pour adopter une solution adéquate. Vous devez d’abord vous intéresser à toutes les causes de détérioration possibles.

Interrogez-vous sur la qualité de votre serrure. Les modèles bas de gamme ont l’avantage d’être commercialisés à des tarifs attractifs. Cependant, ils ne sont pas conçus pour durer. Il suffit d’un rien pour le barillet subisse un dysfonctionnement. C’est d’ailleurs pour cela que nous veillons rigoureusement à sélectionner des serrures de première qualité, issues des marques leaders du marché.

Evaluez également les manipulations de votre serrure. Intéressez-vous tant à la fréquence qu’à la manière dont vous effectuez les manœuvres. Des ouvertures/fermetures trop fréquentes sont en effet aussi néfastes pour la longévité de la serrure que des gestes brusques. D’ailleurs, des manipulations brutales de la porte (et pas forcément de la serrure) peut aussi engendrer un grippage.

Si vous ne vous sentez pas concerné par ces causes probables de blocage, demandez-vous si vous avez effectué un entretien de votre serrure de façon régulière. L’utilisation d’un dégrippant que vous trouverez dans les magasins de bricolage permet d’allonger la durée de vie de votre serrure. En outre, il faut penser à faire vérifier vos installations par des artisans professionnels au moins 1 fois par palier de 3 ans. Si vous avez un peu négligé cette bonne habitude, il se peut que le grippage de votre serrure en résulte.

Le gel : voilà une autre origine probable de votre souci. En fait, la serrure est littéralement givrée. C’est un problème qui concerne essentiellement les portails et les portes extérieures. Notez qu’il faut peu de temps pour qu’une serrure soit complètement gelée. Si vous résidez dans une région soumise à des hivers rigoureux, il faut donc prévoir ce genre de désagrément.

Autrement, estimez le nombre de fois où votre porte s’est retrouvée claquée. Même si vous avez une serrure de facture premium, des claquages répétés peuvent l’abîmer à la longue. Résultat des courses, la clé ne tourne plus correctement ou se retrouve complètement coincée dans la serrure.

Par ailleurs, un mauvais usage des clés n’est pas à écarter. Si vous vous en servez pour décapsuler des bouteilles ou pour une toute autre chose que le verrouillage/déverrouillage de votre serrure, sa durée de vie sera automatiquement écourtée. De la même manière, le fait de vous tromper de clé endommage la serrure à coup sûr. Il est de ce fait indispensable de bien vérifier quelle clé vous insérez et surtout, assurez-vous de vous servir exclusivement de vos sésames pour les fonctions auxquelles ils sont dédiés.

Les origines d’un grippage de serrure sont loin de s’arrêter là. Il est notamment possible que votre porte soit voilée. Autrement dit, la porte et son cadran ne sont plus dans le même axe. Même si la différence n’est que de quelques millimètres, cela suffit amplement à entraver le fonctionnement de la serrure. Une vérification visuelle s’impose de ce fait. Ou alors, utilisez une équerre afin de relever l’écart.

Avez-vous déjà perdu ou cassé votre clé ? Si celle que vous utilisez actuellement est une copie, elle peut ne pas s’adapter complètement à la serrure, notamment si sa réalisation n’est pas en tous points conforme à l’originale. Sur le moyen ou le long terme, la clé commence à se coincer. Au final, elle se blogue entièrement dans la serrure dont vous ne pouvez plus vous servir correctement.

Dans le cas d’une serrure multipoints, il est essentiel de contrôler la gâche au sol. Il s’agit de l’orifice dans lequel la barre métallique s’enfonce pour assurer un verrouillage optimal de votre porte blindée. Il se peut que de la poussière ou d’autres impuretés obstruent le trou. Il serait donc normal que votre serrure ne fonctionne plus comme elle le devrait.

Explorez aussi la piste de la rénovation. Si par exemple vous avez refait la peinture et que quelques gouttes sont tombées dans la serrure, il y a de fortes probabilités qu’elle finisse grippée. C’est tout l’intérêt d’appliquer un adhésif ou tout autre élément de protection sur la serrure lorsque vous vous adonnez à la peinture.

Enfin, il ne faut pas écarter l’éventualité d’une tentative de cambriolage. Il va de soi que les malfaiteurs ne possèdent pas de clé originale dans de telles circonstances. Ils utilisent des clés passe-partout, des tiges métalliques et bien d’autres options pour tenter de s’introduire chez vous. En malmenant ainsi la serrure, les cambrioleurs occasionnent de lourdes détériorations.

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide