Que faire en cas de panne éléctrique ?

guide-de-type-Electricité

 

La coupure générale est une éventualité causant de beaux désagréments. On se retrouve parfois désemparé face à ces situations en tentant de bricoler des solutions ici et là. Cette fois-ci, elle ne vous prendra plus au dépourvu et vous l’attendrez de pied ferme. Lors d’une panne d’électricité, une prise de conscience immédiate se fait et concerne en premier lieu la perte de luminosité. On distingue deux types de lumière : naturelle (feu) et artificielle (à piles ou à énergie solaire). Pour la première, la prévention est de mise en intégrant au domicile un détecteur de fumée et un extincteur. Voyons toutes les solutions qui s’offrent à vous.

Les bougies

Sans aucun doute, la solution courante et sur laquelle vous vous pencherez instinctivement. Les bougies sont un excellent vecteur de lumière. Il convient d’avoir un stock suffisant car votre niveau d’autonomie sera en partie lié à la taille de ce dernier.

Lampe à huile

Bien moins répandue que les bougies, la lampe à huile est aussi une alternative intéressante lors d’une panne de courant. Alors pourquoi huile et non pétrole ? Tout simplement, car la deuxième dure plus longtemps et a un impact moindre sur l’environnement. Le couvercle de la lampe rend son utilisation plus sûre qu’une bougie laissée à l’air libre. Néanmoins, il est important de toujours faire preuve d’une grande vigilance.

Lampe frontale et torche

La lampe frontale, disposée sur le haut de la tête, permet de libérer vos mains pour effectuer d’autres tâches. La torche – simple, basique – trouve son utilité dans tous types de situation. Le fait d’avoir une lampe à portée de main évite d’illuminer toute la maison pour se rendre aux toilettes par exemple. Votre animal de compagnie ne cessera de vous remercier de l’avoir évité de justesse cette nuit-là. C’est également l’occasion d’improviser une soirée ombre chinoise pour détendre l’atmosphère lors d’une éventuelle coupure de courant.

Lampe à énergie solaire

Le soleil est à peu de choses près la source d’énergie la plus fiable. Le matériel à énergie solaire apparaît comme une véritable solution écologique et surtout économique. Puisque jusqu’à preuve du contraire, le soleil ne vous a encore jamais demandé rémunération pour le service rendu. Plus sérieusement, vous pouvez opter pour un éclairage LED à l’extérieur et une batterie solaire. D’une part, vous assurerez de la luminosité aux alentours de votre habitat (pour plus de sécurité et également passer de bonnes soirées), d’autre part votre batterie viendra alimenter vos luminaires d’appoint (lampe de chevet) à l’intérieur.

La cheminée

Synonyme de jolies soirées d’hiver au coin du feu, la cheminée est l’espace où toute la famille a l’habitude de prendre place pour bénéficier de chaleur. La recherche de combustibles (allumettes, bois, papiers journaux) va être essentielle pour produire cette chaleur. N’oubliez pas les couettes, draps, couvertures.

Le chauffage d’appoint

La cheminée et le poêle sont de formidables producteurs de chaleur. Cependant, leur manque de mobilité implique que la chaleur se concentre à un seul endroit de la maison. Les radiateurs de chantier ou chauffage d’appoint à gaz ou au fioul se choisissent en fonction de leur puissance calorifique, du volume à chauffer et de leur diffusion de chaleur. Préférez un chauffage léger à combustion indirecte et avec des options comme une minuterie ou une horloge.

Le groupe électrogène

Lorsque l’on parle d’autonomie, ce générateur électrique constitue la plus grosse ressource énergétique. Le groupe électrogène, alimenté par un carburant, répond à toutes les contraintes liées à une absence partielle ou totale de courant électrique. Si les groupes à essence sont les plus prisés (carburant plus simple d’accès et à intégrer), nous recommandons toutefois de privilégier les groupes alimentés au gaz. Ces versions sont bien plus écologiques et consomment moins de carburant. Vous augmenterez logiquement la durée de production en électricité chez vous. Utilisez un détendeur de gaz pour connecter votre groupe à sa bouteille. Vous avez également la possibilité de raccorder votre groupe électrogène à votre maison. Découvrez comment !
Vous êtes désormais prêt à faire face à toutes les situations. Allez, tentons de nous aérer l’esprit et continuons avec l’idée de débrouillardise avec ce climatiseur fait-maison.

 

Métallerie Paris - Île de France - Structures métalliques sur-mesure

 

 

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *