picture-isolation-reussir-comment

Comment réussir l’isolation de vos combles ?

Maison

Isoler vos combles reste une étape cruciale afin d’améliorer le confort thermique de votre logement. Les déperditions thermiques se font d’ailleurs plus importantes au niveau des combles. Ainsi, l’isolation des combles vous permet de réaliser des économies conséquentes sur votre facture de chauffage. Mais vous devez opter pour les bonnes techniques afin que les travaux soient bien réalisés. Découvrez ici comment bien isoler vos combles.

Quelles techniques pour l’isolation de vos combles perdus ?

Afin d’isoler vos combles, diverses techniques s’offrent à vous. Tout dépend alors du type de combles, selon qu’il s’agisse de combles aménagés ou combles perdus. De nombreuses méthodes permettent d’isoler les combles perdus. Tout dépend de l’accessibilité des combles et du type de charpente.

L’isolation par soufflage

Le soufflage des matériaux isolants reste la technique la plus plébiscitée pour isoler les combles perdus. De plus, cette technique s’adapte aux configurations de charpente traditionnelles et industrielles. Pour ce faire, vous devez utiliser une machine à souffler la laine de verre qui facilite les travaux au niveau des combles difficiles d’accès. Toutefois, vous pouvez également avoir recours à la laine de chanvre, la laine de roche, la laine de lin ou encore l’ouate de cellulose. Le soufflage de laine vous fait bénéficier d’une couverture parfaite de tout le plancher, même dans les recoins les plus difficiles à accéder.

Il faut noter que la laine de verre reste l’isolant le plus prôné au monde grâce à ses propriétés thermiques et acoustiques. Imputrescible, légère et très résistante aux rongeurs et au feu, la laine de verre se veut également facile à mettre en oeuvre. Toutefois, son insufflation nécessite des compétences poussées puisque des protections spéciales sont nécessaires.

L’isolation par épandage

L’épandage de matériaux isolants en flocons fait également partie des techniques d’isolation des combles perdus. Cette méthode ressemble à celle du soufflage. Toutefois, on utilise un râteau au lieu d’une machine à souffler, afin de procéder à l’épandage. Ainsi, l’épandage concerne aussi bien les isolants tels que la laine de verre, la laine de roche, l’ouate de cellulose, la laine de chanvre, etc.

L’isolation des combles perdus par pose d’isolants en rouleaux

Si vos combles perdus sont accessibles, vous pouvez pencher pour la laine en rouleaux. Il s’agit ainsi d’isoler le plancher d’étage, puis de poser la première couche d’isolant entre la toiture et les solives. Ensuite, il suffit de poser une deuxième couche afin de recouvrir les solives.

Qu’en est-il des critères de performance à respecter lors de l’isolation des combles ?

Si l’isolation des combles a longtemps été négligée, elle se révèle pourtant cruciale afin de garantir un confort optimal au sein de votre habitat. Ainsi, le choix des isolants en fonction de leurs performances s’avère primordial pour bien isoler vos combles. À cet effet, que ce soit dans le cadre d’une rénovation ou d’une nouvelle construction, vous trouverez différentes réglementations fixant les coefficients à respecter. Ainsi, le coefficient de résistance thermique doit être de :

  • 8 m².K/W pour une construction neuve,
  • 7 m².K/W pour isoler le plancher des combles perdus,
  • 6 m².K/W pour isoler les rampants de toiture.

Dans le cadre d’une rénovation, lorsque vous respectez ces critères, vous bénéficierez d’un crédit d’impôt de 30 %.

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *